Exemples de Méthodes de montage pour abris de jardin et charpentes bois



Observations : Fixations avec des vis diamètre 5mm et 6mm sauf tête disque 8/80 : il est impératif de procéder à un pré-perçage de même diamètre sur la première pièce de bois que la vis va recevoir afin d’éviter tout éclatement.

Impératif : consulté la totalité du dossier de montage avant l’assemblage et la mise en place, vérifié que votre dalle ou plots soient de niveau et que les diagonales sont identiques.

Préparation : Fixer vos pieds de poteaux sur les poteaux avec vis tête disque 8/80, qté 4vis/poteau

Mise en place de votre construction :

  • 1 : Positionner et fixer les ensembles « ferme – poteau  », vérifier l’équerrage poteau - ferme, fixation : 2 vis 5/100 par liaison poteau – ferme.
  • 2 : Positionner et fixer les n°87 entre poteau et ferme, vérifier l’équerrage, fixation : 2 vis 6/120 par n°87. Revérifier l’équerrage après fixation. Répéter l’opération sur les deux ensembles « poteaux – ferme – liens »

Etapes suivantes :

  • 3 : Positionner et fixer vos trois ensembles « poteaux – ferme – liens ». Fixation au sol non fournie ; vérifier le niveau des fermes, les diagonales entre poteau doivent être identique.
  • 4 : Positionner et fixer les n°83 ET 84, fixation : 2 vis 5/100 par liaison.
  • 5 : Positionner et fixer le n°87, 2 vis 6/120 par n°87.
  • 6 : Positionner et fixer les n°83 ET 84, fixation : 2 vis 5/100 par liaison.
  • 7 : Positionner et fixer les n°91, fixation 3 vis 5/100 par n°91
  • 8 : passer à la partie couverture.

Lexique pour abris bois et charpentes

Pour vous familiariser avec le vocabulaire spécifique des charpentes en ossatures bois.

Abris :
Construction protectrice équipée d’un toit où l’on peut se mettre à couvert.

Adossée :
Pour un abris, placer contre ou appuyé sur un mur.

Ancrage :
Attache d’une poutre, à un point fixe pris sur une maçonnerie ou dans le sol.

Bardage :
Revêtement protecteur mince, de l’ossature ou des murs extérieurs d’un bâtiment.

Chevron :
Chacune des longues pièces de bois fixées sur les pannes d’une charpente, dans le sens de la pente du toit, pour recevoir la volige de couverture.

Couverture :
Ouvrage toit, surmontant un bâtiment afin de la couvrir ; revêtement d’un toit.

Dimension au sol
:
Dimensions de l’abri en multipliant la longueur et la largeur au sol

Dimension hors tout :
Dimensions de l’abri monté qui prend en compte les débordements de toit et autres éléments.

Faitage :
Pièce supérieure d’une charpente de toit, assurant l’appui des chevrons.

Feutre bitumé :
Feutre enrobé de bitume, parfois renforcé par un voile de verre et/ou sablé sur les deux faces, qui isole et imperméabilise l’abri.

Ferme :
Élément d’une charpente non déformable supportant le poids de la couverture d’un édifice avec un toit à pentes.

Garage ou carport :
Lieu couvert où l’on remise les véhicules.

Hauteur totale
:
Dimension du sol au point le plus haut de votre abri ou charpente en ossature bois.

Hauteur de passage :
Dimension du sol au point de passage de votre abri bois.

Madriers :
Pièce de bois d’essence résineuse, de forte section.

Mortaise :
Rainure pratiquée dans un alésage et destinée à recevoir une clavette.

Ossature :
Toute charpente qui soutient un ensemble.

Pignon :
Le pignon reçoit la plus simple des charpentes : les poutres horizontales, les pannes, qui supportent les poutres de plus faible section posées dans la ligne de pente, les chevrons.

Plan sous bassement :
Le soubassement repose sur les fondations et sert de base de support aux parties supérieures.

Platine :
Plaque d'assemblage disposée aux extrémités des poteaux ou des poutres, fixée dans un plan perpendiculaire à l'axe longitudinal de la pièce.

Sabliére :
Poutre placée horizontalement à la base du versant de toiture, sur le mur de façade.

Surface utile :
Surface intérieure correspondant à la véritable surface utilisable.

Tenon :
Extrémité d’une pièce de bois qu’on a façonnée pour la faire entrer dans une mortaise, pratiquée dans une autre pièce destinée à être assemblée à la première.

Volige :
Chacune des planches minces utilisées, jointives (à la différence des liteaux), pour la réalisation de couvertures.